Children's Online Privacy Protection (3)Nous ne sommes plus à l’époque où vous êtes né, ou d’un petit enfant quand Internet démarrait seulement. Nous sommes dans une nouvelle ère, où Internet est déjà assez développé. Vous ne pouvez pas l’interdire vraiment car trop de choses dans nos vies y sont déjà connectées. Pourtant, vous devez faire quelque chose pour protéger votre enfant en ligne.

Internet cache de nombreux dangers, et au lieu de protéger les enfants d’Internet, nous devons les mettre en garde, et expliquer les dangers. Et il y a beaucoup de dangers, depuis les fausses publicités et les virus jusqu’aux prédateurs en ligne.

La Loi de Protection de la vie privée en ligne des enfants

Pour tenter de rendre Internet sans danger pour les enfants, une loi est apparue en 1998. C’est la Loi sur la protection des données personnelles des enfants (COPPA), et il y avait quelques points tout à fait justes. L’un d’eux était le contrôle parental pour les enfants en ligne de moins de 13 ans.

Cependant, dans la pratique, cela ne fonctionne pas tout à fait, puisque nous savons tous comment les enfants peuvent être patients. Cette loi a été critiquée en raison de son inefficacité, et fortement . Les enfants apprennent assez rapidement en ligne qu’ils ne pourront pas accéder au site s’ils entrent  leur âge réel lorsqu’on leur demande. Donc, les mensonges à propos de l’âge ont rapidement commencés.

En fait, quoi que vous fassiez, vous ne pouvez pas les empêcher d’accéder aux sites qui ne sont pas adaptés à leur âge. Même les sites qui offrent une majorité de contenu approprié ne vont pas accepter les enfants par crainte de violer la COPPA. Donc, c’est le plus gros problème avec cette loi. Elle ne protège pas les enfants en ligne autant qu’elle punit des sites Web pour être ce qu’ils sont, et de rendre leur contenu disponible

Children's Online Privacy Protection (7)

Une autre tentative faite par le Royaume-Uni et leur UKCCIS est allée plus loin dans la protection des enfants en fait. Cependant, en 2013, ils ont effectivement interdits un site LGBT qui avait beaucoup de matériel éducatif pour les enfants pour tenter de filtrer les sites qui ne sont pas appropriés pour les enfants. Donc, encore une fois, pas vraiment un succès.

Il se trouve que vous ne pouvez vraiment pas dépendre du gouvernement et de l’Internet lui-même pour empêcher vos enfants d’avoir accès à des matériaux inappropriés. Cela signifie seulement que le contrôle des enfants n’est pas une option.

La Protection des Enfants est-elle un vrai problème ?

Il va sans dire que c’en est un, et il mérite votre attention.

Vous devez jeter un oeil aux choses du point de vue de votre enfant. Vous savez que vous ne devez pas cliquer sur cette fausse publicité, ou ouvrir ce lien suspect. Votre enfant, cependant, n’a pas votre expérience.

Ce qu’ils ont c’est l’accès. Pour tout. Selon la Bibliothèque du Congrès, plus de 43% des enfants au Royaume-Uni ont des profils sur les réseaux sociaux, y compris Facebook. Son filtre d’âge interdit ceux qui sont âgés de moins de 13 ans, mais il n’y a rien qui empêche les enfants de mentir sur leur âge.

En outre, c’est seulement un des réseaux sociaux et pas celui qui est même le plus  populaire dorénavant. Trois enfants sur quatre aux États-Unis possèdent un smartphone, qui donne un accès presque illimité à Internet à tout moment. Pour un enfant, c’est incroyable. Pour vous, c’est une horreur.

Surtout parce que les enfants ne pensent pas à la sécurité ou aux restrictions de confidentialité. Ils peuvent publier, des données sensibles et réelles sans se rendre compte des dangers de le faire, même leur vraie adresse, ou le numéro de téléphone. Ce n’est pas de leur faute. Ils voient la possibilité de le faire, mais ils n’en mesurent pas le danger.

Rappelez-vous combien d’infos sont nécessaires sur les profils de réseaux sociaux. Ils veulent ces informations afin de vous cibler avec des publicités plus précises. Toutefois, ces demandes d’information  sont des mines d’or pour les prédateurs en ligne, et un danger pour les enfants en ligne.

Et puis, il y a des escroqueries. Des attaques de phishing qui sont capables de duper même les adultes avec des années d’expérience pour éviter les menaces en ligne. Ces types d’attaques peuvent conduire à des vols d’identité facilement, et les enfants sont en fait 50 fois plus susceptibles de voir  leur numéro de sécurité sociale utilisé par quelqu’un d’autre.

Ils n’en ont pas l’utilité pour un besoin de prêt bancaire. Du moins pas jusqu’à ce qu’ils grandissent et qu’il veulent prendre des prêts pour leurs études ou acheter une voiture. C’est alors seulement que les enfants, ainsi que leurs parents, découvriront qu’ils sont dans une grande difficulté. Les vols d’identité peuvent durer des années sans être découverts.

Alors, que pouvez-vous faire à ce sujet? Eh bien, vous pouvez protéger votre enfant en ligne, mais pas supprimer le danger. Au lieu de cela, essayez de leur expliquer. Essayez de leur enseigner, le plus tôt possible, ce qu’ils ne devraient pas faire.

Voici quelques suggestions.

Conseils de sécurité Internet pour les enfants

Ajouter vos enfants comme amis

Non, nous ne parlons pas de faire des faux profils et de harcèlement  de votre propre enfant afin de le protéger. Au lieu de cela, les ajouter sur les réseaux que vous avez, et créer un profil sur ceux où vous n’êtes pas. Suivez-les publiquement, et à distance de sécurité. De cette façon, vous pouvez garder un oeil sur ce que votre enfant fait , mais vous n’êtes pas trop strict ou invasif.

Il est important d’être ouvert à ce sujet, et non trahir leur confiance en essayant de les espionner. Au lieu de cela, parler ouvertement de la confidentialité et de la sécurité en ligne. Ne pas faire des règles que votre enfant ne comprendrait pas mais plutôt essayer de les faire créer les leurs.

Suivre votre enfant en ligne aura également un impact sur ce qu’ils affichent, et comment ils agissent en ligne. Vous pourrez également  connaître votre enfant beaucoup mieux de cette façon.

Surtout, il y a beaucoup de choses sur eux que vous savez peut-être pas, comme leurs préférences par exemple. Vous ne pouvez généralement pas demander des trucs comme ça sans transformer cela en une enquête.

Et si les enfants sont en train de discuter avec quelqu’un, vrai, vous ne pouvez pas voir ce qui se dit. Ce que vous pouvez, c’est faire confiance à votre enfant, et ensuite leur expliquer ce qu’il ne faut pas faire, et laissez-les avoir leurs propres secrets.

Ne pas se connecter automatiquement sur les sites Web suspects

Les enquêtes en ligne et des jeux-questionnaires peuvent être intéressants pour les adultes, comme pour les enfants. Cependant, alors que vous ou votre enfant éprouvez du plaisir à faire le test de « Quel personnage de Game of Thrones êtes-vous? « , le site exploite vos données.

Vous devriez faire attention à des choses comme ça et surtout protéger votre enfant en ligne de trucs comme ça. Le but est, encore une fois, d’obtenir des informations sur vous. La plupart des sites comme çà sont en train de recueillir des données au sujet de votre enfant, de vous, ainsi que vos deux amis.

Voilà pourquoi vous devez expliquer aux enfants qu’ils ne doivent pas se connecter dans des endroits comme ça via Facebook ou un autre site comme ça. Même s’ils ont pas déjà beaucoup d’infos publiquement affichées sur les réseaux sociaux.

Aidez-les à modifier leurs paramètres de confidentialité

Les applications et les réseaux sociaux sont aussi personnalisables que possible, aujourd’hui. Il n’est pas trop difficile de comprendre comment définir ces personnalisations, vous devriez donc les apprendre, et même les expliquer à votre enfant, si possible.

Children's Online Privacy Protection (1)Essayez d’avoir une conversation avec eux et expliquer leur quels sont les enjeux. Désactiver ce que vous devez, et enlever le surplus d’informations privées. La plupart de cela n’aura presque aucun impact sur l’application, et donc votre enfant n’en sera pas dérangé. Rappelez-vous que la clé est l’information.

Ils ont besoin de savoir ce que vous faites, et pour quelle raison. Vous pourriez penser qu’ils peuvent le faire eux-mêmes, mais ce sont des enfants. Ils peuvent aussi  penser que vous faites quelque chose sur un coup de tête. Ainsi, il est nécessaire de les aider en expliquant ces choses, et de faire ces changements ensemble.

Nous allons vous donner quelques recommandations et instructions pour les  plus grandes applications. Pour le reste, essayez de trouver par vous même, ou utilisez Google. Et rappelez-vous, la protection de votre enfant en ligne signifie aussi votre propre protection en ligne.

Modifier les paramètres de l’appareil

Démarrer par l’appareil que votre enfant utilise est probablement le mieux La première chose que vous devez faire ici est de désactiver le système de suivi de l’emplacement. Cela pourrait affecter d’autres applications, mais il est évident de devoir le faire.

 

 

Android location service off

En outre, il y a la question de la localisation des endroits où votre enfant va. Prévenez-les à ce sujet aussi, et expliquer lui qu’il est préférable de se localiser dans ces lieux après qu’ils les ait quitté. Ne sous-estimez pas les prédateurs en ligne, et il est beaucoup mieux d’être en sécurité que d’avoir des regrets.

Et si votre enfant a une des versions les plus récentes de smartphones, vous pouvez même modifier les applications qui ne devraient pas avoir accès aux trackers de localisation. Comprendre ces contrôles n’est pas difficile, et vous n’aurez pas beaucoup de difficulté.

En outre, aujourd’hui, chaque téléphone dispose d’une caméra frontale. Et chaque pirate le sait. On sait que les deux, les pirates, ainsi que le gouvernement lui-même, cherche parfois à accéder aux caméras et prendre des photos. C’est une violation de la vie privée, mais vous pouvez facilement l’éviter  en collant quelque chose sur l’objectif.

 

Front Camera
Couvrez l’objectif pour éviter les prises de vues d’espionnage

Maintenant, votre enfant pourrait ne pas trop apprécier. Après tout, nous vivons à l’époque du selfie et la tendance est encore assez forte. Pourtant, après une explication, vous devriez être en mesure de convaincre vos enfants de garder l’objectif couvert lorsqu’ils ne  prennent pas des photos eux-mêmes.

Pour assurer la sécurité de l’appareil lui-même, vous et vos enfants devriez toujours avoir une sorte de mot de passe. Il pourrait même être un code PIN ou un motif de déblocage. Ce dernier devrait probablement être le plus intéressant pour l’enfant, mais tout doit être fait pour éviter que des étrangers puissent accéder aux données.

Les Paramètres de confidentialité sur Facebook

Protéger les enfants d’Internet est probablement devenu plus dur depuis l’apparition de Facebook. Aucune autre entreprise ne nous connaît autant que celle-ci, et c’est vraiment le plus grand réseau social au monde.

Ses paramètres de confidentialité peuvent être un peu difficiles, ou peut-être même complexes pour s’y retrouver et les comprendre. Heureusement, c’est toujours faisable, et bien expliqué dans les options de confidentialité elles-mêmes.

    • Vous pouvez y accéder en cliquant sur la flèche dans le coin supérieur droit, et en sélectionnant le menu « Paramètres »Facebook Settings menu
    • Cliquez sur le menu de gauche « Vie privée »Facebook Privacy menu
    • Cliquez sur « Qui peut voir mes données » puis « Modifier »Facebook who can see my stuff menu
    • Une fenêtre va apparaître et vous pouvez y choisir différentes options. Vous pouvez décider que le compte soit visible seulement par tous vos amis, ou vous pouvez même sélectionner les amis qui peuvent voir votre compte. Pour améliorer la sécurité de vos enfants, ne jamais mettre cette option sur « Public »Facebook Friends settings
    • Ensuite, il y a le menu « Qui peut me contacter? » et « Qui peut me regarder? ». Avant, il y avait une possibilité de rendre le profil introuvable, ce qui l’empêchait d’apparaître après que quelqu’un ait entré un nom dans une barre de recherche. Cela ne peut plus être fait, mais avec cette option, vous pouvez toujours protéger votre enfant en ligne par le filtrage des demandes d’amis.Facebook Privacy option to protect children

Il y a une option pour bloquer d’autres utilisateurs, et celle-ci est très utile pour les intimidateurs en ligne et d’autres qui pourraient avoir un impact négatif sur vos enfants. C’est très facile à faire, il suffit de cliquer sur le menu « Bloquer » dans la barre latérale gauche. Une fenêtre apparaîtra où vous aurez l’option multiple pour bloquer des utilisateurs spécifiques.

How to block users on Facebook

Si elles ne sont pas dans votre liste d’amis, allez sur leur profil, et une fois que vous y arrivez, dans le coin inférieur droit de la photo de couverture, vous trouverez trois points. Cliquez sur ceux-ci, et la liste sera affichée, avec l’option de blocage étant la dernière sur cette liste. Vous pouvez les définir ainsi et les laisser comme ça. Le blocage est une activité que vos enfants ont besoin d’utiliser lorsque le besoin se fait sentir.

Facebook Privacy 3

Quelle que soit la méthode que vous choisissez, vous ne serez plus en mesure de trouver le profil de cette personne. La même chose vaut pour eux, et vous ou votre enfant deviendront complètement cachés d’eux.

Il y a beaucoup plus d’options différentes, comme arrêter des étrangers de trouver votre enfant en tapant leur numéro de téléphone ou leur adresse mail. En outre, un ensemble d’options liées  aux tags et à la timeline, ainsi que ce que votre enfant peut voir.

Parlez à votre enfant de la possibilité de ne garder que certaines personnes pouvant voir leurs messages. Les avertir de ne pas vous bloquer cette manière, parce que vous ne pourrez pas les aider. D’ailleurs, les choses pour lesquelles ils ne sont pas à l’aise de partager avec leurs parents, ne devraient probablement pas être partagées du tout.

Cependant, vous aussi devez être compréhensif, ainsi qu’expliquer les choses et les raisons pour lesquelles les faire d’une certaine façon. La protection des enfants sur Internet est impossible s’ils ne connaissent pas les raisons derrière les règles.

La progression de Facebook ne cesse de faire augmenter le nombre d’options que vous pouvez personnaliser, et ainsi depuis  un certain temps maintenant, vous pouvez même le faire pour les applications. Il y a des tonnes d’applications auxquelles vous  vous connectez puis vous les oubliez après un certain temps.

Cependant, elles ne vont pas vous oublier, et beaucoup, beaucoup de vos actions sont enregistrées. Elles peuvent même publier en votre nom parce que vous leur avez permis de le faire à la hâte. Beaucoup sous-estiment les dangers de laisser cette case non cochée, mais si vous voulez vraiment obtenir la protection des enfants, ne faites pas partie de ces personnes.

Facebook Privacy 4

Au lieu de cela, supprimer toutes les autorisations non nécessaires pour fonctionner, et les laisser au strict minimum. Si  creusez un peu plus dans ce domaine, vous verrez que beaucoup de ce que vous faites peut encore être vu par les applications qui surveillent votre enfant, ou les amis de votre enfant.

Il y a quatre autres éléments très importants de sécurité Facebook, et ce sont:

  1. Où vous êtes connecté – très important car cela montre les périphériques depuis lesquels vous êtes actuellement connecté. Enlever immédiatement tout appareil dont vous n’êtes pas sûr.Where You’re Logged InFacebook Privacy 5
  2. Options de connexion – ici, vous pouvez changer votre mot de passe ou activer l’option de vous connecter en utilisant votre photo de profil.Facebook Privacy 6
  3. Mise en place d’une sécurité supplémentaire – ici, vous pouvez activer les alertes sur les connexions non reconnues et suspectes. Vous pouvez également définir une authentification en deux étapes, qui fonctionne en envoyant un code à votre numéro de téléphone qui est nécessaire lors de chaque connexion depuis un périphérique inconnu. En outre, vous pouvez choisir trois à cinq amis que vous pouvez contacter si vous êtes bloqué hors de votre compte. Le processus peut être lancé et vous permettra d’obtenir l’accès à votre compte.Facebook Privacy 7
  4. Options avancées – celles-ci incluent la possibilité de chiffrer tous les e-mails de Facebook afin que vos notifications ne puissent pas être espionnées.Facebook Privacy 8

Paramètres de confidentialité Pour Snapchat

Vous ne pouvez pas protéger votre enfant en ligne uniquement par le réglage des paramètres sur Facebook. Votre enfant a probablement des tonnes de différentes applications, et certaines d’entre elles relativement récentes. Cependant, vous ne devez pas vous inquiéter, puisque nous allons couvrir tous les plus importantes qui ont le plus de chance d’être le terrain de chasse pour les prédateurs en ligne.

Ainsi, après Facebook, nous arrivons à Snapchat. Celui-ci est beaucoup plus facile à régler.

  • Vous pouvez commencer par entrer dans l’application, en cliquant sur l’icône d’un fantôme.
  • A droite, vous trouverez l’icône traditionnelle des Paramètres , et après avoir cliqué sur dessus, choisissez l’option « Qui peut … ».SnapChat Settings
  • Définissez les autorisations sur Mes amis dans, à la fois, « Voir mon histoire » et « Me contacter».Snapchat Permissions
  • Après cela, revenir à la page des paramètres, et trouver Vérification de Login.Snapchat Login Verification
  • Tout comme sur Facebook, Snapchat dispose également d’une authentification en deux étapes, et vous pouvez la définir ici.Snapchat-Two-factor-authentication

C’est tout ce qu’il y a à faire sur Snapchat, et comme vous pouvez le voir, cela donne beaucoup moins d’options que Facebook. C’st plus facile pour vous de vous y retrouver , mais cela le rend aussi moins sûr. D’autre part, il n’est pas aussi détaillé que Facebook quand il s’agit de demander des informations en premier lieu.

Paramètres de confidentialité pour Instagram

Instagram est également parmi les applications les plus utilisées , et ses paramètres de confidentialité se trouvent facilement. Il suffit de taper sur la personne dans la partie inférieure droite de l’écran, puis sur les trois points dans la partie supérieure droite.

Instagram ne permet pas beaucoup d’être modifié, et il n’y a pas grand-chose que vous pouvez faire. Vous pouvez masquer le contenu en faisant un compte privé, mais beaucoup diront que çà n’a pas d’intérêt.

Instagram Privacy

Instagram lui-même ne demande pas beaucoup de choses qui peuvent être utilisées pour compromettre votre vie privée ou celle de votre enfant. C’est plus sur la façon dont vous l’utilisez, et l’affichage des photos ou des vidéos sensibles qui est plus dangereux que de fournir les informations que l’application demande.

Expliquez les dangers qui consiste à donner de telles données, les emplacements géo-localisés, et de permettre à quelqu’un d’apprendre les habitudes de votre enfant. En dehors de cela, vous pouvez suivre votre enfant comme nous l’avons mentionné plus tôt.

Paramètres de confidentialité pour Twitter

Tout comme le précédent, Twitter ne demande pas beaucoup. C’est une fois de plus sur la façon dont vous l’utilisez, ce que vous écrivez, et ce que vous choisissez de partager. Le bon jugement de vos enfants est ici la meilleure protection, alors assurez-vous de leur expliquer cela.Twitter Privacy

Paramètres de confidentialité pour Tumblr

Cette application est moins populaire que les précédents que nous avons mentionnés. Cependant, les enfants l’utilisent en ligne, il convient de le noter. Le vrai danger est l’impact ici sur vos enfants, surtout s’ils sont intéressés par la poésie et de l’art.

Les arts sur Tumblr peuvent conduire à des vulgarités et du porno trop facilement, et c’est la partie la plus importante. Les paramètres peuvent être gérés sans difficultés dans l’application elle-même, et si votre enfant insiste sur l’utilisation de cette application, il y a des choses que vous pouvez faire pour aider.

Tumblr Privacy

La messagerie peut être désactivée, par exemple, de sorte qu’ils ne seront pas perturbés par des étrangers. La désactivation des commentaires et des réponses est aussi une bonne idée si votre enfant a un blog. Vous pouvez même protéger leurs blogs en créant un mot de passe si votre enfant accepte cela. En dehors de cela, être conscient de ce qu’il affiche est la meilleure protection que vous pouvez donner à votre enfant.

Contrôle Parental

Ceci est une autre méthode de protection que vous pouvez activer sur certains appareils. Sur d’autres, vous pouvez utiliser des applications tierces, et qui comprennent quelques-uns des navigateurs modernes, ainsi que les smartphones.

 

Children's Online Privacy Protection (6)

 

Il est bon de les utiliser si vous avez de jeunes enfants. Avec le contrôle parental, vous pouvez les empêcher de donner trop de détails personnels, car souvent les enfants ne voient pas le mal à le faire. Et vous pouvez également filtrer le contenu auquel  votre enfant a accès, qui est aussi une grande partie de la protection en ligne pour les enfants.

Soyez averti, cependant, que les adolescents  ne vont pas apprécier de telles méthodes.

Donc, nous allons voir comment vous pouvez vous assurer que vos enfants soient en sécurité lorsqu’ils utilisent leurs appareils.

Android

Il ne propose pas grand-chose en termes de contrôle parental. Pourtant, certains d’entre eux permettent la création de plusieurs comptes d’utilisateurs, où le second peut inclure certaines restrictions. Ce type de profil permet également le contrôle des applications qui peuvent être utilisées. C’est parfait pour les petits enfants qui ne possèdent pas leurs propres téléphones.

Lorsque vous entrez dans un écran de verrouillage, puis essayez d’utiliser à nouveau un téléphone, une demande de code PIN ou un mot de passe apparaîtra. Si vous entrez un code, il vous mènera au profil régulier. Si vous entrez un autre, il conduit à celui avec des restrictions. Donc, en gros, donnez juste à votre enfant le deuxième code, et vous serez en mesure de les laisser utiliser votre téléphone sans se soucier de ce qui pourrait arriver.

Parental Control

Vous pouvez même les empêcher de télécharger des jeux et des applications que vous ne connaissez pas en définissant l’option qui demande un mot de passe avant les téléchargements. Il y a aussi la possibilité de filtrer les applications en trois niveaux de maturité.

En dehors de cela, nous avons mentionné des applications tierces. Vous pouvez également les utiliser pour déterminer ce que votre enfant peut faire avec un téléphone. Un exemple de ces applications est Norton Family. Elle ne coûte qu’environ 40 €, mais cela les vaut bien en matière de contrôle parental.

D’autres choix haut de gamme comprennent:

D’autre part, il y a des possibilités gratuites comme:

iOS

Ensuite, il y a les iPads et iPhones. La situation est meilleure, et le contrôle parental est disponible sur les appareils eux-mêmes. Cela signifie moins de recherches pour vous.

  • Il suffit d’activer les restrictions dans les paramètres généraux, et de mettre un mot de passe.how-to-prevent-unauthorised-spending-on-in-app-purchases-on-your-iphone
  • Vous pouvez choisir ce que vous désactivez ou activez en ce qui concerne les caractéristiques du téléphone.
  • Vous pouvez même choisir entre la désactivation et le filtrage uniquement.download

Il y a toutefois des applications pour contrôler et gérer les iPhones :

Les navigateurs Internet

Vous pouvez modifier certains des navigateurs afin qu’ils protégent votre enfant en ligne. D’autres, vous aurez besoin de les régler vous-même. Chrome et Firefox sont de bons exemples.

  • Vous pouvez accéder aux paramètres de Chrome et faites défiler jusqu’à ce que vous trouviez la section intitulée Personnes.
  • Une fois que vous y arrivez, décochez l’option appelée « Autoriser tous les utilisateurs à ajouter une personne…. »

Vous pouvez maintenant créer un raccourci spécial sur votre bureau  et apprendre à votre enfant à utiliser seulement celui-là. Vous pouvez contrôler ce qu’il voit en cochant « Contrôler les sites Web consultés par cette personne ». Mettez en place la recherche en sécurité pour eux, réglez vos autorisations et bloquez des sites Web spécifiques.

Vous pouvez créer un navigateur spécial, personnalisé pour l’utilisation par votre enfant.  Ne pas aller trop loin, sinon, le contrôle de votre enfant pourrait se transformer en une censure totale. Pourtant, la sécurité en ligne de votre enfant ne doit pas être négligée.

Firefox, d’autre part, est un exemple d’un navigateur qui ne possède pas de mesures de contrôle parental. Si vous insistez sur son utilisation, vous aurez besoin de trouver des plug-ins et des applications. L’un des plus utilisé est celui qui est appelé FoxFilter. Vous pouvez choisir les mots clés à bloquer, et aussi quels sites devraient être autorisés ou bloqués.

Les comptes enfants sur Windows

Avec Windows 8, Microsoft a commencé à introduire des comptes spéciaux pour les enfants. Comme Windows 10 est le système que la plupart des gens utilisent maintenant, nous allons vous expliquer le processus de création de compte pour enfants avec celui-ci.

  • Commencez par accéder aux paramètres dans le menu Démarrer.
  • Trouvez votre chemin vers Comptes, puis aller à Famille et autres utilisateurs.
  • Là, vous verrez un bouton « Ajouter un membre de la famille ».
  • Cliquez dessus, puis «Ajouter un enfant.

Il pourrait avoir besoin d’un compte e-mail, et utiliser un numéro de téléphone pour réinitialiser le mot de passe. Désactivez l’offre de Windows pour cibler vos enfants avec des publicités, et l’essentiel est fait.

Vous aurez des rapports hebdomadaires sur ce que votre enfant fait sur le compte, et vous serez en mesure de gérer ses paramètres. Les sites Web peuvent être bloqués si vous les jugez inappropriés, et vous pouvez également limiter les jeux et les applications.

Si vous n’aimez pas ce processus, il y a aussi quelques-unes des applications que vous pouvez utiliser pour assurer la sécurité de votre enfant. Beaucoup d’entre elles sont les mêmes que celles que nous recommandons pour les systèmes iOS et Android.

Contrôles Parentaux sur Mac OSX

Mac OS X dispose d’un contrôle parental intégré, et vous pouvez le trouver dans les Préférences système après être entré dans le menu Apple. Ajoutez simplement un nouvel utilisateur et activer le contrôle parental, et activer le contrôle parental sur le compte admin que vous allez utiliser.

Vous pouvez l’utiliser pour définir des restrictions, autoriser ou bloquer des applications  ou des sites Web. Il est également possible de:

  • Ajouter des limites de temps
  • Censurer le langage
  • Eviter les changements de mots de passe
  • Bloquer la camera
  • Restreindre les interactions de votre enfant via iMessage
  • Game Center apps, ou même le Mail

Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter des applications tierces pour le contrôle parental. Nous vous recommandons Norton Family et Qustodio.

Protégez votre enfant contre le vol d’identité en ligne

Nous avons déjà mentionné que les enfants sont souvent une cible pour le vol d’identité parce que personne ne vérifie leurs rapports de crédit. Maintenant que vous êtes au courant de cela, assurez-vous que vous le faites, de temps en temps. Si vous êtes un citoyen américain, vous êtes autorisé à avoir un rapport de crédit par an gratuitement.

Au delà, vous devrez payer, mais même vérifier une fois par an est mieux que de ne pas vérifier du tout.

Children's Online Privacy Protection (4)Vous n’avez pas les mêmes avantages si vous êtes un citoyen britannique, mais il y a des organismes qui pourraient vous donner un essai gratuit. Vous pouvez utiliser cette méthode pour vérifier le rapport de crédit de votre enfant.

Les rapports de crédit, le suivi des comptes bancaires, sont importants, et vous devriez enseigner à vos enfants de le faire sur une base régulière. Plus tôt ils apprennent à quel point ces habitudes sont bénéfiques pour eux, mieux c’est. Dans le cas contraire, ils pourraient être victimes de fraudes et d’escroqueries, et ils pourraient même ne pas le savoir pendant des années.

Il y a aussi une méthode qui consiste à utiliser un service de protection contre le vol d’identité. Vous investissez essentiellement dans une agence qui, en retour, va surveiller vos comptes, vos informations personnelles, vos cartes de crédit et ainsi de suite. Cela se fait pour qu’ils puissent repérer toute activité suspecte le plus tôt possible.

Protéger les enfants sur Internet via un VPN

L’utilisation d’un VPN est une autre façon très utile pour protéger votre enfant en ligne. Ce sont des réseaux privés qui cachent vos données aux regards indiscrets, assignent  une autre adresse IP, et même chiffrent les données par mesure de sécurité.

Si vous utilisez un VPN, les activités en ligne de vos enfants ne seront pas vus par tout le monde, y compris les fournisseurs de services Internet. Ils sont également utiles en raison du fait qu’ils protègent votre appareil contre les logiciels malveillants, les publicités et les pirates. Il est important d’avoir vos données protégées car les cas de vol de données conduisent souvent à des vols d’identité, et même d’escroqueries.

Vous abonner à un VPN n’est pas trop cher, et le prix varie en fonction de celui que vous choisissez d’utiliser. La plupart d’entre eux facturent une somme comprise  entre 5 $ et 10 $ par mois. Cela semble probablement des dépenses inutiles pour vous, mais il est très bon d’avoir un, et tout ce qui pourrait augmenter votre sécurité.

Les VPN sont la meilleure façon d’assurer la protection en ligne de votre enfant. Vous pouvez même aller au-delà, et utiliser ceux qui permettent plusieurs connexions simultanées. Si vous le faites, votre famille peut l’utiliser pour naviguer sur Internet en toute sécurité et de façon anonyme. Nos VPN recommandés sont ExpressVPN, IPVanish et HideMyAss.

Rendez votre enfant anonyme en ligne

En plus d’un VPN, vous devez apprendre à votre enfant quelques étapes de base afin d’être anonyme en ligne.

Children's Online Privacy Protection (2)

Fausses informations personnelles – la malhonnêteté n’est pas recommandée, sous quelque forme, mais il vaut mieux ses conséquences que de donner des données en libre accès. Votre enfant doit savoir ne pas laisser l’adresse réelle, son numéro de téléphone, sa date d’anniversaire, et même un prénom et un nom de famille.

– Utiliser des bloqueurs de publicité – les publicités sont en ligne non seulement des publicités, mais aussi des mineurs de données. Et il y en a même des nocives et des fausses tout aussi bien. Bloquez les toutes, afin que vos enfants puissent naviguer en toute sécurité

– Recherche anonyme – comme vous, vos enfants devront chercher des choses sur Internet  également S’ils utilisent Google, la plupart de leurs informations seront enregistrées et ajoutées à leur compte. Google le fera pour un meilleur ciblage publicitaire, et il ne permettra pas l’anonymat de vos enfants. Ils devraient plutôt utiliser des moteurs de recherche anonymes comme:

Ils ne vont pas enregistrer votre adresse IP, utiliser des cookies pour le suivi, ou enregistrer vos recherches.

Vérifiez les photos – cette méthode peut être difficile. Ne pas tagger les enfants sur les photos est une bonne idée, mais ce n’est pas toujours facile. C’est possible sur Facebook, mais pas sur tous les réseaux sociaux. En outre, c’est plus difficile lorsque votre enfant est dans une photo de groupe, avec son équipe sportive, par exemple. Vous avez besoin de parler à ceux qui sont en contact avec vos enfants et mettre en place des règles en matière de choses comme ça.

Conclusion

Garder vos enfants en sécurité ne comprend  pas uniquement leur sécurité physique. Vous devez aussi faire attention à ce qu’ils voient en ligne, ce qu’ils entendent, ou à quoi ils ont exposés.

Les enfants sont des éponges pour apprendre, et ils prennent tout ce qui entre en contact avec eux . Une telle absorption peut être dangereuse, et vous devez regarder ce qui façonne leur esprit.

L’Internet est le principal problème ici, car il offre une fenêtre sur le monde qui est assez difficile à contrôler. Pourtant, avec une certaine pratique et une pensée différente, vous devriez y arriver.

Et d’ailleurs, tout dépend de la façon dont vous l’utilisez, et comment vous apprenez à votre enfant à l’utiliser. Internet a le potentiel d’être un excellent endroit. Vos enfants peuvent l’utiliser pour l’apprentissage, le divertissement, garder le contact avec les amis éloignés et les parents, et bien plus encore.

Il faut donc utiliser nos conseils de sécurité Internet pour les enfants afin de rendre leur expérience meilleure, plus sûre et mettre votre esprit à l’aise.

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here